Soirée de Gala et concert de musique pop - Arno Santamaria et Nicom

12/03/2016 - 19:00

Samedi 12 mars - 19h - Soirée de Gala et concert de musique pop - Arno Santamaria et Nicom (entrée libre) Radio Wroclaw, 10 rue Karkonoska

Arno Santamaria

Un artiste rare, une identité bouleversante, voilà les mots qui reviennent lorsqu’on évoque Arno Santamaria.

Interprète, auteur, compositeur, et bien plus que ça, car l’homme est aussi réalisateur et arrangeur. Chacun de ses passages sur scène laisse une forte impression, sublimée par cette façon bien à lui de communiquer son univers avec une rare énergie. Cette aisance et cette proximité avec le public font l’unanimité, et vont être reconnues et réclamées par divers artistes pour effectuer leurs premières parties durant l’année 2013. Parmi eux, se trouvent les chanteurs Arno et Gerald De Palmas qui lui ouvriront les portes de leurs tournées. Son efficacité sera telle, qu’on le sollicitera de nouveau pour la tournée 2014 de Gerald De Palmas.

2013… une année où l’inspiration fuse pour son plus grand plaisir. Enfermé pendant des semaines dans son QG, le sensationnel studio la Frette, où il établit domicile avec ses musiciens, l’émulation est palpable et l’osmose complète. Il réalise et arrange ce nouvel album aux couleurs pop rock, remarquable par des textes riches où chaque phrase est ciselée et portée par des mélodies efficaces et nuancées, avec toujours, cette voix unique qui l’accompagne.

Le site officiel : http://www.arnosantamaria.com/

https://www.youtube.com/watch?v=HhOj8rAJnmk

https://www.youtube.com/watch?v=gyuysy9zL4U&list=PL5A413017A0ADCF75

NICOM

 Enfance heureuse en Normandie, scolarité brillante qui le mènera à étudier l’informatique, le marketing et la communication, premier job au service recherche et développement d'une célèbre marque d'optique. Une vie tracée de cadre supérieur, bien dans ses baskets. Un scénario tout écrit et que beaucoup jalouserait. Pourtant Nicom a choisi une autre voie, celle de la vie d'artiste. Son premier public, qui le poussera à persévérer, c'est un voisin.

A l'âge de 12 ans, alors que ses camarades rivalisent d'adresse aux jeux vidéo, Nicom préfère la nature, la musique, la magie des mots... De courts textes rédigés sans but précis, mais bien avec le désir de s'exprimer. Quelques années plus tard, il découvre la guitare, qu'il apprend seul : d'abord les incontournables Dire Straits et Led Zep, plus tard, le plus complexe Stevie Ray Vaughan... Une révélation pour Nicom : un groove, une façon inimitable de toucher la guitare, une voix blues transperçante. 

Ses débuts en studio, Nicom les fait en tant que musicien. Il fait des guitares sur des instrus hip-hop, joue avec les groupes qui ont besoin d'un guitariste capable de tout interpréter et de s'adapter. Lors d'une de ces sessions il rencontre Enock, kanak aux longues dreads qui deviendra son prof, puis son ami, et finalement son musicien sur disque et sur scène.  

Il entre vite en studio, cette fois-ci pour réaliser ses propres chansons. 

Il décrit cet album comme « une grande famille de onze enfants, faits à différents moments de sa vie ». Chacun avec des traits de personnalité très différents : un peu de pop, un peu de rock, un peu de nostalgie, un peu de rire. Un album autobiographique. Des thèmes qui travaillent le jeune auteur-compositeur-interprète : la peur du temps qui passe, l’amour, l’amitié, la haine, l’envie d’évasion…  Chaque titre a été réfléchi comme un album à lui tout seul, et c’est ce qui fait la force et la singularité de ce premier disque : chaque morceau a une identité particulière.

 

https://www.youtube.com/watch?v=3z9DGJyh8xk

https://www.youtube.com/watch?v=gi9We2qIlMU

 

 

 

 

Dodaj komentarz

Ochrona prywatności